La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

La danse à l'hôpital

 «Le corps dansant résonne indéniablement dans le corps du patient» 

Sylvain Groud, chorégraphe

  

L'art et la culture sont très peu présents dans les milieux de santé où chacun de nous sommes forcément  confrontés à un moment ou à un autre. Que l'art et la culture se rendent dans ces lieux est essentiel pour questionner, accompagner et redonner valeurs et identité mais aussi briser l'isolement, la dépendance et donner un souffle, un sens à la vie ou à la fin de vie.

 

Qu'est-ce qu'une visite dansée ?

 Le danseur chorégraphe se mobilise dans une danse créative et sensible directement en lien avec une personne à la fois. Il privilégie la rencontre individuel au collectif. Toute fois il est possible qu'il se retrouve au milieu d'un groupe dans un premier temps (salon, couloirs, salle communautaire...).  L'artiste va développer une relation privilégiée avec chaque personne présente.

 Selon un accord préétabli avec l'établissement demandeur (centre d'hébergement, centre de réadaptation, CHSLD, centre de cancérologie...) le danseur se déplace jusqu'au chevet de la personne favorisant ainsi l'accès  à l'activité à tous et particulièrement à ceux plus vulnérables (les personnes alitées, aphasiques, en démence ou en fin de vie) qui ne peuvent plus participer aux différentes activités proposées dans le milieu de vie.

L'échange artistique proposé durant la visite prend la forme d'une improvisation libre et intuitive qui n’a rien du spectacle, mais tout de la rencontre. Il prend  en compte les états d'être et de corps de la personne et s'inspire de l'environnement immédiat.

La visite dansée touche à l'essentiel; ce besoin criant de beauté, de reconnaissance personnelle et collective et le désir de sortir de l'oubli.

 Toute la démarche de la visite dansée est basée sur une qualité de présence à l'autre. L'artiste est motivé à créer, par ses mouvements, un espace sensible, libre et poétique. Il tisse une complicité et un lien profond avec la personne.

 

l'ART, OUTIL POUR LE MIEUX-ÊTRE DE LA SOCIÉTÉ

Des projets novateurs mettent en relation le milieu de la santé et le milieu culturel.

De plus en plus d'acteurs de ces milieux réfléchissent et développent des initiatives en ce sens.

Voici quelques exemples de ce domaine en émergence :

 

 

Cliquez ici afin de visionner ce qui s'est partagé au

Colloque art et santé

Expériences et pratiques artistiques comme catalyseurs de changements

le 6 et 7 octobre 2014, à Montréal 

 

 

 

 Projet Corps Miroirs par la chorégraphe Isabel Mohn 

 

Projet Danse au CHUM, chorégraphe invité Sylvain Groud